Articles

Le langage corporel : un langage universel ?

Image
Le langage corporel fait partie de la communication non-verbale. En tout, il existe 5 dimensions de la communication non-verbale. On peut y trouver notamment le para-verbal (les sons, la prosodie, etc), l'infra-verbal (le subliminal avec par exemple les odeurs) et le langage corporel (gestes, émotions, attitudes, micro-mouvements, etc).

Notre langage corporel est-il commun à tous les Hommes de la Terre ?



Certains pensent que non : chaque geste selon eux à une signification personnelle reliée à l'histoire de chaque individu. Cependant n'oublions pas que chaque individu est le fruit d'une double histoire : l'ontogenèse (son histoire de la naissance à la mort) et la phylogenèse (l'histoire évolutive de son espèce).

Posons-nous une autre question : comment font les animaux pour communiquer entre eux ?

Ils utilisent des sons (ultrasons, infrasons), la vue (signes ou mouvements destinés à l'autre), la chimie (avec par exemple l'urine pour certains animaux) et…

La théorie de la conscience des relations : L’apport des travaux d’Elias Porter

Image
En milieu professionnel, nombreux sont ceux d’entre nous qui ont à conduire des entretiens en vue de recueillir de l’information. Les exemples sont nombreux : prendre connaissance d’un sujet, un manager cherchant à clarifier un problème, un enquêteur souhaitant recueillir un témoignage, un conseiller ou un coach s’efforçant de cerner une difficulté de son client, etc. L’objectif est donc de créer les conditions pour l’expression authentique du sujet, afin de pouvoir recueillir ce qu’il sait (ou croit savoir), son opinion et son ressenti.
Dans ce cadre, l’interviewer a souvent du mal à trouver le bon canal relationnel pour s’adresser à son interviewé. En effet, il n’est pas toujours instinctif d’adopter une attitude mentale adéquate lors d’un entretien, celui-ci n’étant pas à confondre avec une conversation, un interrogatoire ou encore une discussion, un débat.
Un interviewer se doit de se montrer à l’écoute en observant une neutralité bienveillante. Dans la pratique, ce n’est pas une at…

Manager : prenez soin de vous !

Image
Le stress monte et la motivation dégringole... Pourtant de nombreuses études démontrent que les personnes d'humeur joyeuse prennent leurs décisions plus facilement et plus rapidement. L'humeur joue aussi sur les ressources cognitives et sur la créativité.

Le stress nous envahit et c'est aussi notre taux d'ocytocine qui s'effondre. Résultat : nous sommes indifférents aux autres, notre empathie diminue et avec, notre espace d'authenticité.

Soyez bienveillant avec vous-même pour l'être avec les autres : méditer, prier, lire, faire du sport, se relaxer sont autant d'outils à ne pas négliger. Trouvez le vôtre afin de transmettre aux autres plus d'émotions positives.

Adoptez le feedback continu avec des remerciements pour les choses bien faites.


Trouvez du sens au mission de chacun. Le sens diminue la souffrance dans bien des domaines. Faire quelque chose c'est bien, mais savoir le sens de tout ça, c'est encore mieux. Cela nous motive.

Cultivez vo…

L'entretien annuel va-t-il laisser sa place au feedback permanent ?

Image
Sur le papier, l'entretien annuel montrait de nombreux avantages :

évaluer la performance ;détecter les potentiels ;monter des plans de formation ;améliorer la mobilité ;échanger avec sa hiérarchie ;faire un bilan de l'année ;préparer l'avenir. Dans les faits, cet entretien est de plus en plus mal perçu par les salariés qui le voient comme un rendez-vous annuel redouté, procédurié, inadapté voire obsolète ne permettant pas l'échange promis.



Les managers aussi sont mécontents de ce système le jugeant trop chronophage. 
De nombreuses entreprises ont donc fait le choix de changer leur méthode en remplaçant l'entretien annuel par de multiples entretiens en cours d'année afin d'émettre des feedbacks réguliers, de réajuster les objectifs, d'encourager et de féliciter.
Le nom même a changé, on parle maintenant dans le domaine RH d'entretien de développement. Une partie des managers privilégie même le feedback permanent ou continu. Selon une étude de Randsta…

Les tendances RH au sein de l'Union Européenne en 2019

Image
Depuis les années 1990, l’Europe du Nord a fait du bien-être au travail une priorité pour des raisons économiques et sociales.
Selon l’étude du Cabinet Mozart Consulting, le stress au travail fait perdre chaque année 12 600 euros par salarié. Or nous savons qu'un stress persistant peut provoquer un épuisement physique et mental, nuire à leurs performances, à la productivité et à la santé de l’entreprise.




En Europe, les trois quarts des salariés sont convaincus que leur employeur ne s’intéresse pas à leur bien-être et 38% pensent que leur intérêt n’est que superficiel. Le manque de considération fait aussi partie des autres frustrations évoquées par les salariés européens. Le niveau de stress est élevé : 17% des répondants déclarent subir un stress quotidien au travail. Le secteur qui semble le plus affecté est celui de la vente, médias et marketing.
Selon le cabinet ADP, les niveaux d’optimisme des salariés sont semblables à l’année dernière. Plus de la moitié s’attend à des changement…

Comment avoir une équipe performante au travail ?

Image
Une question difficile pour les managers qui doivent gérer un ensemble d'individus vers un même objectif. Une équipe de travail doit avant toute chose être faite d'individualités différentes pour que naissent l'esprit d'équipe et la performance.

Les individus dans une équipe doivent gérer l'information de manière différente pour que celle-ci soit performante. Rassemblez des "génies" dans une équipe et vous n'aurez pas plus de performance ; par contre naîtra une lutte de pouvoir qui ne mènera pas à de meilleurs résultats.
Pour bien comprendre la nécessité d'une équipe équilibrée faite d'individualités différentes, il est important de comprendre que l'information traitée par le cerveau se fait par préférence, habitude et/ou par rejet.  Un cerveau qui traite l'information par "habitude" uniquement est un cerveau qui utilise les deux hémisphères de façon collaborative. À ces habitudes peuvent s'ajouter des préférences cérébr…